Partenaires

Métropole du Grand Paris, Société du Grand Paris, Ville de Paris, Communauté d'Agglomération Val Parisis, Grand Paris Sud-Est Avenir Pavillon de l’Arsenal, Atelier Parisien d'Urbanisme (APUR), Institut d'aménagement et d'urbanisme de la région Île-de-France (IAU), Natureparif, Muséum d’Histoire Urbaine et Sociale, Comités départementaux de la Randonnée Pédestre 93 et 94, Association Espaces, Vivacités, Comité du tourisme 93, Comité du tourisme 94, Radio Nova, (ex)PictureTank, Les Mystères du Grand Paris

CARAVANE 15 : du Strip à la Z.U.P.

Quinzième Caravane, retour au cœur du Quatre-vingt-treize, sur les traces de François Maspéro et Anick Frantz, 30 ans après leur périple le long du RERB.


Vendredi 12 octobre : Stains - Aulnay-sous-Bois
Tangentielle Nord, Cité-jardin de Stains, les cascades, bassin de lagunage, la Comète, Aviatic, la Molette, Ariane 1, Ariane 5, Cité 212, André Lurçat 50-67, le sud de Garonor, l’hôtel de Maspéro, le Coudray, l’échangeur A3/N2, Balagny et Vieux Pays, RD115 et Centre Gare... nuit quasi blanche à Sevran-Beaudottes

Samedi 13 octobre : Sevran - Villepinte
Départ d’une des futures grandes gares du Grand Paris Express pour une trajectoire entre bétons, eaux et plantes : tout au long de la journée, cette marche questionnera les relations entre ville et nature. Le long du chemin nous croiserons un centre commercial, l’emprise d’une tour dévorée, une cité jardin sans jardin, une lisière entre urbanisme des années 70 et champs de blé. Nous regarderons (peut-être pour la dernière fois) l'enclave agricole de Montceleux destinée à être transformée en base nautique. Nous traverserons un lotissement musical pour atteindre le poumon vert du parc de la Poudrière, dont l'épaisseur boisé protégeait les alentours d'éventuelles explosions. Une autre cité-jardin nous attend avant la ligne droite du canal de l’Ourcq qui nous conduira vers le site de l’ancienne usine Kodak, friche industrielle en conversion naturelle. Puis montée à travers le bois de Bernouille vers l'aqueduc de la Dhuys, un paysage ouvert et les usines de PlacoPlâtre, avant une traversée des âges du tapis ordinaire du pavillonnaire pour atteindre les lieux où le roi Henri IV se rendait avec sa favorite Gabrielle d’Estrées...